TÉLÉCHARGER HAPPY BIRTHDAY SIDNA GRATUITEMENT

La radio musicale publique "Radio 2M, d'un commun accord avec toute l'équipe, ne fait plus la promotion de Saad Lamjarred depuis que l'affaire est aux mains de la justice", a-t-elle écrit sur Twitter. Le patron de Hit Radio, Younes Boumehdi, a dans un premier temps annoncé à certains médias locaux que les titres de Saad Lamjarred ne seraient plus diffusés par cette radio musicale, parmi les plus écoutées au Maroc, avant de préciser dans la matinée de mercredi qu'une décision finale serait prise après un sondage des auditeurs. En phase avec l'immense popularité de la pop star au Maroc, le site internet de Hit Radio se félicitait début août de l'audience Youtube de son dernier clip "Casablanca" et de sa sélection à un concours musical en Allemagne , le Daf Bama Music Awards Mercredi, le site arabophone Hesspress a publié une caricature du chanteur avec pour légende "Salina salina" "C'est fini, c'est fini" , en référence à son plus grand succès commercial, qui évoque une rupture amoureuse. La pop star, qui fait des millions de vues sur Youtube, avait été invitée à chanter dans le dernier clip d'anniversaire du roi Mohammed VI , avec toute une palette d'artistes locaux.

Nom:happy birthday sidna
Format:Fichier D’archive
Système d’exploitation:Windows, Mac, Android, iOS
Licence:Usage Personnel Seulement
Taille:62.79 MBytes



Arrestation Par Oeil d'Afrique avec agences le 28 août à Le chanteur marocain Saad Lamjarred, 33 ans, a été une nouvelle fois inculpé pour "viol" en France, mardi, à la suite de la plainte d'une jeune femme, selon le parquet de Draguignan sud-est. La vedette, qui avait été interpellée dimanche et placée en garde à vue pour des "faits caractérisés de viol" au cours de la nuit de samedi à dimanche dans un établissement de nuit de Saint-Tropez, doit être présentée dans la soirée à un magistrat qui décidera de son emprisonnement éventuel.

Le parquet a requis son placement en détention provisoire, a déclaré à l'AFP Pierre Arpaia, procureur de la République par intérim de Draguignan. La star marocaine, dont les clips ont été visionnés des millions de fois sur internet, avait déjà été mise en examen inculpée en octobre à Paris pour "viol aggravé" et "violences volontaires aggravées" et écrouée.

A la veille d'un concert qu'il devait donner, une jeune femme de 20 ans avait porté plainte, affirmant avoir été agressée par le chanteur dans la chambre d'hôtel de ce dernier.

Saad Lamjarred avait été remis en liberté en avril , sous bracelet électronique, à la suite d'une décision de la cour d'appel de Paris. Le roi du Maroc Mohammed VI avait annoncé qu'il prenait en charge les frais d'avocats du chanteur. Saad Lamjarred a par ailleurs été mis en examen pour "viol" dans une enquête ouverte après la plainte d'une jeune Franco-Marocaine affirmant avoir été agressée et frappée par le chanteur, à Casablanca en De source judiciaire, les deux enquêtes à Paris sont closes.

Le parquet doit encore prendre ses réquisitions sur la tenue ou non d'un procès aux assises, avant la décision finale des juges d'instruction.

Saad Lamjarred avait également été mis en cause aux États-Unis dans une affaire de viol présumé datant de , mais les poursuites ont été abandonnées. En mars dernier, autorisé par la justice française à voyager au Maroc, Saad Lamjarred, célèbre dans le monde arabe pour son titre "Enty" 91 millions de vues sur Youtube , avait lancé la promotion de son dernier single, "Ghazali". Malgré ses démêlés judiciaires, il est resté très populaire au Maroc où les médias suivent de près ses succès.

Son dernier tube "Casablanca" a fait 53 millions de vues sur YouTube en trois semaines, et "Ghazali" millions. Il a été invité à participer au clip "Happy birthday, Sidna" sa majesté produit par RedOne, un producteur marocain, avec une palette d'artistes locaux, et diffusé le 21 août pour l'anniversaire de Mohamed VI.

Avec AFP.

TÉLÉCHARGER RIB CA IDF GRATUITEMENT

Le Roi du Maroc : Happy Birthday Sidna

.

TÉLÉCHARGER DXCPL 64 BIT PES 2017 GRATUITEMENT

#Masaktach, le #MeToo marocain qui prive le chanteur Saad Lamjarred de radio

.

Similaire